… La douche froide du dimanche matin !

Buongiorno tutti !
Vous le savez maintenant : qui dit nouvelle expérience dit nouvel article ! Après tout, la principale utilité d’Internet, à mon sens, est bien celle de partager découvertes et bons plans, tous ces petits trucs qui rendent la vie plus simple, plus créative et plus rigolote. Et d’ailleurs, dans cet article vous verrez combien Internet peut rendre service lorsqu’on est (ou pas) dans la détresse. La semaine dernière il m’est arrivé une mésaventure qui aurait pu se transformer en quelque chose de très peu chouette si je n’avais pas trouvé mon salvateur sur la toile.

Comme tous les dimanches matin, le mot d’ordre c’est repos, détente, relax. A savoir, grasse matinée à n’en plus finir, petit déjeuner au lit, bon bain bien chaud et mousseux en lisant de magasines d’actualité, bref, tout ce que je n’ai pas le temps de faire en semaine et dont j’ai besoin pour démarrer du bon pied le lundi matin.

Dimanche dernier pourtant, j’étais seule à la maison, Francesco étant à un séminaire pour toute la semaine. En me réveillant une étrange sensation a pointé le bout de son nez au moment où je sortais le mien de sous la couette : « mais… mais il fait froid ! ». S’il y a bien une chose que je déteste c’est me lever en grelottant, c’est pourquoi notre thermostat est réglé de sorte à ce qu’il fasse toujours chaud le matin. Je me lève et… oh surprise ! Les radiateurs sont tous froids… Bizarre autant qu’étrange n’est-ce pas ?  Bon, moi le matin tant que je n’ai pas pris une douche bien chaude et un café je ne suis pas vraiment opérationnelle, on regardera ça de plus près un peu plus tard. C’est donc emmitouflée dans moult plaids et couvertures que je me dirige vers la salle de bain en pensant naïvement « au moins, la douche va me réchauffer ! » Vous voyez arriver le gag gros comme une maison, pas vrai ? Bien vu ! Je me glisse sous la douche, les yeux encore à moitié clos, d’un geste mécanique je tourne l’interrupteur et…. AAAAAAAHHHH ! Ma è freddissima !!! Vous avez bien lu, une eau glaciale me tombe dessus, promis juré, à ce moment-là mes premières pensées sont allées aux victimes du Titanic tombés dans cette mer gelée, quelle horreur… Ni une ni deux je saute hors de ma douche et je me précipité sur ma chaudière : « mais qu’est-ce que tu me fais aujourd’hui ???? ». Après dix bonnes minutes à l’observer, la trafiquer, la supplier, je dois me rendre à l’évidence : ma chaudière est cassée et je serais bien incapable de la réparer. Bien-sûr il a fallu que cela tombe un dimanche et pour trouver un plombier, bonne chance ! D’autant plus qu’après quelques recherches Internet je suis épouvantée par les devis de réparation ou de remplacement. Très vite et après quelques recherches je suis heureusement tombée sur un site qui propose de trouver des bricolos du dimanche ou confirmés qui habitent près de chez vous et qui sont classés selon les compétences qu’ils possèdent. Ni une ni deux j’ai contacté un certain Alberto qui habite à deux rues de chez moi, et en une heure et demie et pour cinquante euros ma chaudière a été réparée ! Vivement dimanche prochain !