… La douche froide du dimanche matin !

Buongiorno tutti !
Vous le savez maintenant : qui dit nouvelle expérience dit nouvel article ! Après tout, la principale utilité d’Internet, à mon sens, est bien celle de partager découvertes et bons plans, tous ces petits trucs qui rendent la vie plus simple, plus créative et plus rigolote. Et d’ailleurs, dans cet article vous verrez combien Internet peut rendre service lorsqu’on est (ou pas) dans la détresse. La semaine dernière il m’est arrivé une mésaventure qui aurait pu se transformer en quelque chose de très peu chouette si je n’avais pas trouvé mon salvateur sur la toile.

• • •

… Garder ses aprioris

Buongiorno tutti ! Aujourd’hui je voudrais vous raconter une expérience incroyable que j’ai eu l’occasion de vivre grâce à Blablacar, eh oui, vous avez bien lu ! Moi qui ne suis guère habituée à ce genre de sites que je qualifie de « sites de débrouille », j’ai eu l’opportunité de découvrir à quel point ils peuvent être utiles. Il y a deux semaines, pour son travail mon mari a été envoyé à Ferrare dans le nord de l’Italie, en Emilie Romagne. Ferrare c’est une très jolie ville médiévale avec un château splendide, un centre historique pittoresque et d’incroyables murailles. Mais bon, ça reste une ville relativement minuscule où il n’y a pas grand-chose à faire. Cette semaine de séminaire tombait pendant ma semaine de congé.

• • •

…Laisser la météo me plomber le moral

S’il y a bien une chose qui a le don de mettre à rude épreuve ma bonne humeur pourtant d’ordinaire inébranlable, c’est les giboulées d’automne. Normalement, les giboulées c’est en mars mais je ne sais pas quel nom donner à une météo instable qui nous fait passer constamment du gris à la pluie battante en passant par la grêle et le soleil. A la limite, je crois que si je devais choisir, je préférerais encore un sale temps qui dure plusieurs jours. Au moins je saurais comment m’habiller et je ne serais pas obligée d’adopter la technique de l’oignon (vous savez, superposer les couches de vêtements et les enlever ou les remettre en fonction du bon vouloir de Mère météo). Je ne vous parle même pas des brushings que je m’évertue à faire et qui dégringolent en moins de deux dès qu’il pleut trois gouttes ou qu’il y a de l’humidité dans l’air. Trente minutes volées à mon précieux sommeil envolées pour rien !

• • •

… Les gens qui ne se renseignent pas avant de prendre des grandes décisions

C’est officiel, Charlène mon amie d’enfance est enceinte, et comme elle ne fait jamais les choses à moitié, elle et son mari attendent deux jumeaux ! Un choc pour ce couple qui essayait depuis des années d’avoir des enfants. On en a parlé des dizaines de fois avec Charlène, elle avait fini par se faire à l’idée de ne pas en avoir, non sans regret car c’était son rêve depuis toujours. Aussi, quand on a appris cette double future naissance, il a fallu arroser la nouvelle dignement. Et pour cela rien de tel qu’un bon restaurant entre amis. Nous étions six et nous avons trinqué au bonheur des futurs parents. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, nous avons appris à cette occasion que Charlène et son mari prévoyaient de déménager et de troquer leur petit appartement contre une grande maison familiale.

• • •

… Les gens qui polluent la toile avec des informations insignifiantes

Internet, je l’ai découvert tard. Je ne suis pas de la génération Z mais de la « Y ». Vous savez, celle qui n’a pas grandi avec le Web déjà diffusé dans tous les foyers. On a appris à l’apprivoiser, nous.  Au début, j’étais réticente car je trouvais que c’était la porte ouverte à tout et n’importe quoi :  un tas d’informations non vérifiées, des gens qui se lâchent sous couvert d’une identité virtuelle, des arnaques en tout genre. Quant aux réseaux sociaux, je les considérais davantage comme des sites de pur « voyeurisme » ou permettant l’étalage de vies privées, souvent peu intéressantes. A dire vrai, je le pense toujours, mais je sais aussi que c’est un monde (le web) qui permet une plus grande expression : de préférence celle qui a un but intelligent ou informatif. C’est dans cet intérêt que j’ai créé mon blog : faire partager des astuces ou des idées innovantes à qui voudra bien me lire. Je ne force personne, je donne simplement de nouvelles possibilités.

• • •

… Qu’une chemise en lin puisse lui gâcher ses vacances !

C’en est fini d’entendre parler des aoutiens et des juillettistes. Il n’est plus question de vacances pour ces derniers. Les journaux, la télévision, les médias sont passés au disque suivant : la rentrée ! la rentrée, la rentrée ! C’est d’ailleurs les enseignes, de la petite comme la grande distribution, qui nous le rappellent. Enfin, à dire vrai, c’est surtout les courses de rentrée pour ceux qui ont des enfants, qui obligent les gens à faire cette transition. Plonger dans le bain des courses est un plaisir ou un calvaire cela dépend des parents. Ma è un altra storia…

• • •